Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Mardi 05 Decembre 2017 - Par financenews

Rémunération des actionnaires : les banques à la traîne

 

 

Que ce soit en termes de rendement de dividende ou de rentabilité financière, les sociétés de financement rémunèrent mieux leurs actionnaires que les banques. Un constat historique qui reste d'actualité en 2017.

 

 

Bank Al-Maghrib a rendu publiques de nouvelles statistiques sur le système bancaire marocain. La Banque centrale y passe en revue l'activité des 83 établissements de crédit et assimilés en exercice dans le Royaume.

Parmi les indicateurs diffusés, celui relatif à la rentabilité financière des fonds propres a retenu l’attention. Le fameux ROE qui rapporte les bénéfices des établissements de crédit à la moyenne des fonds propres. Cet indicateur mesure la rentabilité servie aux actionnaires.

Sur les 83 établissements de crédit supervisés par Bank Al-Maghrib, 19 sont des banques, dont 6 sont cotées. Le rapport nous apprend que leur ROE a atteint 11,2% à fin juin 2017, alors qu'il n'était que de 8,6% fin 2015. Sur ce point, il faut dire que les banques marocaines ont fait jouer l'effet de levier à travers plusieurs émissions obligataires cette année au moment où leurs bénéfices ont augmenté sur la période. Résultat : l'actionnaire perçoit un meilleur ROE.

Mais ce sont les sociétés de financement qui offrent les meilleurs ROE du secteur financier. Il est en moyenne de 16,4%, dont 17,9% pour les sociétés de crédit à la consommation et 11,2% pour les sociétés de leasing.

Ce type d'établissements (sociétés de financement) rémunère certes mieux l'actionnaire, mais son ROE est en baisse par rapport à juin 2015 où il était de 17,5% en moyenne. La baisse en glissement annuel s'explique par la baisse du ROE des sociétés de leasing.

 

Un meilleur rendement dividende

 

Concernant les établissements de crédit cotés, ce constat est également valable. En effet, si l'on considère le rendement de dividende de 2016, les sociétés de financement ont offert un rendement de 6,2%, très loin devant les banques, dont le rendement n'est que de 2,8% sur la même période.

En 2017, à en croire les analystes de Sogécapital Bourse, le rendement estimé des sociétés de financement devrait se situer autour de 5,8%, là aussi largement supérieur à celui anticipé des banques à 2,5%. Cela dit, la qualité des actifs permet de relativiser quelque peu le constat général. En effet, le ROE élevé des sociétés de financement est accompagné par des actifs de moins bonne qualité avec un taux de créances en souffrance de 9,6% à fin juin 2017 contre 7,5% (seulement) pour les banques. ■

 

 

A.H

 

 

Banque
Partage RéSEAUX SOCIAUX