Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 04 Juin 2018 - Par Finances News

Récap de la semaine : À quand la fin de la spirale baissière?

 

Tous les voyants sont au rouge sur le marché casablancais. L’indice a effacé tous ses gains annuels, et est entrain de glisser, sans soutien, vers le dernier rempart des haussiers à 12.100 points. Pris dans cette spirale baissière en partie mécanique à cause des dividendes, les opérateurs se tiennent clairement à carreau évitant toute prise de risque qui peut leur coûter cher, en attendant d'éventuels événements capables de leur faire changer de perception. 

Le Masi signe sa cinquième semaine baissière d’affilée et consécutivement son troisième mois de baisse. Puisque sur le seul mois de mai, qui est fréquemment sujet à une baisse des marchés (détachement des dividendes, léthargie estivale…), l’indice a perdu 5,59% et clôture le mois sur une contreperformance de 0,94%. Plus encore, sur les 24 secteurs de la cote, 19 terminent en retrait. Le secteur immobilier enregistre la plus forte baisse du mois en reculant de 12,35%. Sur l’année, la baisse est de 32,87%. En face, le secteur “Loisirs et Hôtels” représenté par Risma, marque la plus forte hausse de l’année à 27,67%. 

En termes d’activité, nous comptons 2,59 Mds de DH d’échanges durant le mois de mai. Sur la semaine, le niveau de participation était élevé avec 1,48 Md de DH sur les deux marchés, dont une grande partie sur un opération exceptionnelle visant Eqdom.  

En matière de valeurs, Stroc Industrie (-21,57%) qui demande à bénéficier d'une procédure de sauvegarde qui termine en queue du peloton. Total Maroc, dont les marges pourront être remises en cause (le gouvernement souhaite revenir à une formule des prix où les marges seront plafonnées), a lâché 16% sur la période. En face, comme lors des semaines passées, les hausses se font sur des valeurs peu liquides et sans volumes conséquents. 

   


Eléments techniques : Une semaine à enjeu  


 

Le portrait graphique dressé lors des précédents debriefs est toujours valable, à savoir : cassure de la moyenne mobile 200 jours, dépassement franc du support des 12.600 points, indicateurs dynamiques baissiers, séquence des bas successifs, renforcent le sentiment baissier. Tout rebond sous 12.750 points ne remet pas en cause les implications baissières qui peuvent conduire l'indice vers 12.100 points.  Nous surveillerons dès cette semaine, la capacité des haussiers à défendre ce seuil. 

 

Par Boursenews

 

 

Bourse
Partage RéSEAUX SOCIAUX