Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Différend commercial entre Stokvis et Fiat

Jeudi 21 Decembre 2017 - Par Finances News

 

Mais que se passe-t-il entre le groupe Stokvis et Fiat Chrysler ? Cette semaine, les deux partenaires ont lavé leur linge sale en public. En effet, dans un communiqué de Stokvis Automotive, filiale à 100% de la société Stokvis Nord Afrique (SNA) cotée à la Bourse de Casablanca, le distributeur signale que Fiat Chrysler Automobiles Maroc, filiale de FCA, vient de notifier à Stokvis Automotive sa volonté de mettre fin, au 31 décembre 2017, à la relation commerciale suivie qui les lie depuis décembre 1995.

Le groupe SNA estimait dans ce même communiqué que cette rupture brutale lui est «préjudiciable du fait de l'ancienneté de cette relation, des investissements et efforts déployés par le groupe SNA depuis la reprise de GMD (devenue SNA : ndlr) et des performances réalisées».

En conséquence, le groupe SNA a annoncé vouloir mettre en place toutes les mesures propres à défendre ses intérêts et ceux de ses actionnaires et obtenir réparation de préjudice résultant de la décision de FCAM. SNA a même alerté sur ses résultats 2018 : «Cette situation aura un impact sur les réalisations de l'exercice 2018», a indiqué le groupe.

Toutefois, signale la société cotée, «le groupe SNA reste confiant dans sa capacité à obtenir réparation du préjudice subi, et à atténuer l'impact de l'arrêt de la relation avec FCAM par la bonne tenue des autres activités du groupe SNA et la poursuite du développement».

 

Coup de théâtre

 

Seulement, quelques heures plus tard, Fiat Chrysler Automobiles Morocco a diffusé un communiqué dans la presse, précisant que le contrat conclu entre FCAM et la société Stokvis Automotive Nord Afrique (SNA) est un contrat à durée déterminée, signé le 15 juin 2015 et devant expirer le 31 décembre 2017. En d'autres termes, il ne s'agit pas d'une rupture de contrat, mais de son expiration. «FCAM a donc informé Stokvis Automotive de son souhait d’organiser une transition commerciale et financière, paisible et bénéfique aux deux parties», indique FCAM.

Et de conclure que «FCAM n’a donc à aucun moment, et, contrairement au communiqué de SNA, rompu de manière brutale le contrat la liant à Stockvis Automotive, ce dernier devant en tout état de cause expirer le 31 décembre 2017».

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX