Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Mardi 03 Octobre 2017 - Par financenews

Automarché : Ventes en hausse de 6,19% à fin septembre

 

Le marché de l’automobile ne présente aucun signe d’affaiblissement. Certes, il ne réalise plus des croissances à deux chiffres comme l'an dernier, mais son évolution s’inscrit dans un trend haussier stable.

Le segment des voitures particulières (VP) qui représente plus de 92% du marché, culmine à 115 425 unités, en hausse de 4,74%. Celui du VUL continue sur lancée affichant un volume de 9 829 véhicules écoulés, soit une hausse de 26,91%.

Bien que le mois de septembre ait coïncidé avec la période de reprise et de rentrée scolaire, les ventes automobiles s’inscrivent dans des tendances haussières. En effet, 11 976 unités se sont écoulées au cours de cette période, soit une progression de 13,45%. Elles sont réparties entre 10 801 pour le VP (+11,18) et 1 175 pour le VUL (+39,71%).

Par marque VP, Dacia est largement en tête revendiquant 30,21%. La marque low cost a écoulé 34 870 unités, en hausse de 16,18%. Elle est suivie par sa consœur Renault à 15 336 immatriculations et un bond de 33,39%.

Fidèle à sa troisième position, Ford est à 9 117 voitures écoulées mais accuse une baisse de 15,69%.

Véritable phénomène du marché, Volkswagen est quatrième à 8 576 unités écoulées, en progression de 14,07%.  L’agressivité commerciale et le renouvellement de certains modèles phares expliquent la percée de la marque germanique.

Hyundai est cinquième avec un volume de 7 750 véhicules cédés soit une hausse de 3,51%. La marque coréenne a repris du terrain en lançant de nouveaux modèles. Peugeot s’adjuge la sixième position avec 7 288 immatriculations mais affiche une baisse de 1,92%. Nissan a écoulé 5 009 véhicules en croissance de 10,11%. La marque nippone continue sur sa lancée. La commercialisation du nouveau Qashqai devrait donner une nouvelle impulsion aux ventes.

Le relâchement est nettement visible chez Fiat, qui se contente de la huitième place et d’un volume de 4 751 voitures, soit une régression de 29,13%. Citroën est neuvième avec 4 688 immatriculations et une croissance de 1,56%. Fermant la marche du top ten, Toyota a vendu 2 685, soit une baisse de 7,13%.

 

 

Automobile
Partage RéSEAUX SOCIAUX